04/10/2017

C’est un fait plus ou moins connu de tous, mais pourtant négligé : quand l’esprit est en souffrance prolongée, le corps développe des symptômes. Des symptômes différents d’un individu à l’autre, mais ayant tous cette même fonction de signal d’alarme. Ce sont les symptômes psychosomatiques. Il en va ainsi, bienheureusement. Ce mécanisme de protection, s’il est désagréable, n’en reste pas moins utile. En effet, un mal être d’ordre psychologique même léger, s’il se prolonge dans le temps, finira par s’amplifier et créer des dommages importants, pouvant aller jusqu’à favoriser l’émergence d’une maladie mentale.

14/08/2017

Inspirés des cultures traditionnelles, les rituels thérapeutiques, définis comme « des actes symboliques prescrits qui doivent être accomplis d’une certaine manière et dans un certain ordre, accompagnés ou non de formules verbales (1) », ont été introduits en Occident dans les années 1970, notamment par les thérapeutes de l’école de Milan, un centre pionnier de thérapie familiale. « Ils s’étaient rendu compte que la thérapie ne suffisait pas toujours », précise Élisabeth Horowitz, spécialiste en psychogénéalogie et en thérapies brèves. « Parler peut alléger émotionnellement, mais ne permet pas nécessairement de changer ou de guérir. Les actes symboliques, eux, délivrent l’énergie qui a été figée, aident à mettre une distance entre soi et son vécu, et à renaître. Ils peuvent résoudre les tra...

08/08/2017

L’estime de soi est liée à l’évaluation subjective que nous faisons de nous-mêmes. Ainsi, une estime de soi saine nous procurera toujours un grand bien-être, tandis qu’une estime de soi extrêmement basse peut nous faire tomber dans les limbes de la dépression. Il est donc important d’en prendre soin et de l’évaluer car elle ne reste pas fixe. L’estime de soi est en effet très variable. L’un des outils que nous pouvons trouver dans le domaine de la psychologique et qui nous aidera à atteindre cet objectif est l’échelle de l’estime de soi de Rosenberg.

01/08/2017

Imaginez: vous passez un samedi après-midi en ville et souhaitez atteindre rapidement l'autre extrémité d'une longue rue commerçante. Cela semble impossible: la rue est bondée. Et si vous cherchiez les espaces entre les gens? Concentrez-vous sur les espaces vides et voilà, vous slalomez entre les passants avec des gestes fluides, dansants. Pas de collision, pas d'énervement, vous atteignez votre destination sans encombre parce que vous vous focalisez sur les possibilités. Gabrielle Roth, la créatrice des Cinq Rythmes, effectuait cet exercice dans ses cours. Les élèves commençaient par danser dans un studio bondé, afin de prendre conscience que l'obstacle d'une pièce "trop pleine" n'est qu'un préjugé. Ensuite, lorsqu'ils avaient appris à trouver les...