Cécile Yvorel

l'Atelier du Bien-Etre

8 avenue des Baronnes

34730 Prades-Le-Lez

© 2016 Nectar'In Bien-Etre

11/10/2017

Toute maladie vise à nous inciter à prendre soin de nous. Selon la partie de notre corps qui est affecté, le message est différent mais ultimement, c’est dans le fait de nous arrêter pour prendre soin de nous que réside la solution et la guérison. Par exemple, si j’ai de la difficulté à respirer, que je me sens toujours oppressée, qu’est-ce qui me met autant de pression, qui m’étouffe ? Que puis-je faire pour résoudre cette situation ? Suis-je capable de prendre ma place, de m’affirmer ? Suis-je capable de dire non et de refuser la pression externe ? Ou suis-je mon pire bourreau et que je m’oppresse moi-même en m’en demandant toujours davantage ?

05/09/2017

La colère est là comme une information pour nous rappeler que nous existons, que nous avons une identité et des valeurs importantes qu’il est important et essentiel de nourrir. Si nous nous oublions et laissons empiéter notre territoire, la colère est là pour nous aider à poser nos limites et à dire « non ».

« endosser un rôle ou coller à une étiquette sont des mécanismes de défense, affirme la psychothérapeute Sarah Serievic. Il s’agit de se conformer à l’attente des autres, afin de se protéger, de recevoir de l’attention et de l’amour. Le problème, c’est que l’enfant, pour se faire aimer, enfile un costume qui, au fil du temps, va devenir une seconde peau, comme un personnage que l’on prend pour une réalité intérieure ».

01/08/2017

Imaginez: vous passez un samedi après-midi en ville et souhaitez atteindre rapidement l'autre extrémité d'une longue rue commerçante. Cela semble impossible: la rue est bondée. Et si vous cherchiez les espaces entre les gens? Concentrez-vous sur les espaces vides et voilà, vous slalomez entre les passants avec des gestes fluides, dansants. Pas de collision, pas d'énervement, vous atteignez votre destination sans encombre parce que vous vous focalisez sur les possibilités. Gabrielle Roth, la créatrice des Cinq Rythmes, effectuait cet exercice dans ses cours. Les élèves commençaient par danser dans un studio bondé, afin de prendre conscience que l'obstacle d'une pièce "trop pleine" n'est qu'un préjugé. Ensuite, lorsqu'ils avaient appris à trouver les...

25/07/2017

Lorsqu’on commence à pratiquer de la danse, nous commençons aussi à prendre conscience de notre corps et les rigidités et les déconnexions sont mises au jour. Les questions que se pose un nouveau danseur sont les suivantes : pourquoi est-ce que je ne peux pas « lâcher » mon tour de taille, les hanches ou les épaules ? Pourquoi je ne réussis pas à harmoniser mes pieds avec mes mains, et la tête avec le tronc ? Le corps reflète notre personnalité et nos conflits internes. Rien de tel que de danser pour que tout cela devienne évident.

15/06/2017

Pas vraiment, non. Il est vrai que, dans les années 1960, le psychiatre et psychanalyste allemand Fritz Perls (créateur de la gestalt-thérapie avec sa femme, Laura) était connu pour ses démonstrations spectaculaires. Devant plusieurs centaines de personnes, il poussait le patient à exprimer sa rage ou sa joie dans une décharge cathartique. « Cela évoque le travail de Wilhelm Reich sur la libération des cuirasses émotionnelles, qui est l’une de nos racines, mais ce n’est pas de la gestalt », souligne Claudia Gaulé, gestalt-thérapeute et formatrice.