Bienvenue à l'année nouvelle!

January 9, 2017

Nous y voilà.

Le compteur annuel a été remis à zéro et nous avons débuté une nouvelle année.

Voici donc venu le temps des voeux.

Que pensez-vous de cette tradition incontournable, parfois un peu lourde, qui peut même se transformer en obligation sociale?

Il m'est arrivé de perdre le sens de ce temps des voeux, de le boycotter, de le trouver d'une banalité déconcertante, comme s'il était devenu creux de trop de répétitions machinales...

Et pourtant, si je reviens à l'essence de cette tradition, je trouve ça tellement beau de souhaiter le meilleur à quelqu'un et de recevoir de tels voeux! C'est tout sauf anodin!

A quelle autre occasion nous autorisons nous à verbaliser si ouvertement ce genre de souhaits? Et à accepter d'en recevoir?

Cet échange de voeux est parfois le seul contact que nous avons avec certaines personnes durant l'année. Un unique message "Meilleurs voeux" WOW! Quelle puissance!

A condition, me direz-vous, que ces voeux soient sincères.

Mais est ce le seul élément important?

Je crois que la manière dont nous accueillons ces souhaits de bonne année joue un rôle déterminant dans cette question de sincérité, de même que ce que nous décidons de faire de ces voeux.

Si je débranche le cerveau et que j'écoute mon coeur, je suis touchée par les voeux qui me sont adressés, quelle que soit l'originalité ou le contenu du message. Qu'ils soient personnalisés ou envoyés en masse. Qu'ils soient sincères ou diplomatiques. Que je me reconnaisse ou non dans ces voeux.

A partir du moment où je les accueille dans la sincérité de mon coeur, ils sont les témoins de mon existence et m'invite à me connecter à ce qu'il y a de meilleur en moi.

Et si je ne me reconnais pas dans ce qu'il m'est souhaité, je choisi d'y voir une opportunité de me demander ce que j'aurai aimé que l'on me souhaite. Et surtout, qu'est ce que je me souhaite, moi?

En fait, j'aime ce temps des voeux et l'univers de possibles qu'il ouvre à partir du moment où l'on y met de la conscience et du sens.

 

Reste une question importante: Que vous souhaiter pour 2017?

 

Je vous souhaite de l'amour, beaucoup. De l'amitié aussi. Des éclats de rires à vous en donner mal au ventre. Des échanges authentiques et nourrissants. De la douceur, de la bienveillance. Des projets à mettre en marche, à concrétiser. Des étoiles plein les yeux, de la joie plein le corps et le coeur.

Je vous souhaite la santé et de la vie dans vos pensées, vos émotions, vos actions, vos rêves.

Je vous souhaite de découvrir chaque jour un peu plus la personne merveilleuse que vous êtes, telle que vous êtes, là, maintenant, et de vous autoriser, chaque jour un peu plus à dire qui vous êtes, vraiment.

Oui, je vous souhaite de vous rencontrer, de vous apprivoiser, de vous aimer, de vous dire, de vous rire, de vous pleurer, de vous chanter, de vous écouter, de vous danser, de vous oser, de vous accueillir, bref, de vous vivre pleinement!

 

Ces voeux ne vous parlent pas tout à fait? Merveilleux!

Car maintenant qu'ils vous ont été offerts, vous avez tout le loisir de vous les approprier!

Alors, que vous souhaitez vous pour 2017?

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Thérapies psychocorporelles : notre corps parle aux thérapeutes

June 8, 2017

1/3
Please reload

Posts Récents