Accueillir l'automne, c'est prendre soin de soi.


Lecture au coin du feu

L’automne marque la fin d’une période de croissance et de récolte. Elle insuffle un vent d’intériorité, de repli salvateur et de déclinaison de ce qui n’est plus utile. Les feuilles rendent leur énergie au corps de l’arbre et acceptent de changer de couleur , de se dessécher puis de choir pour fertiliser le sol nourricier. L’air se rafraichi, le ciel se met en mouvement et se teinte de nouvelles couleurs, les nuits s’allongent. Si l’été est bruyant et actif, l’automne prépare le silencieux et calme hiver.


Dans de nombreuses médecines traditionnelles, les saisons sont comprises comme ayant une grande influence sur nos corps mais également sur notre santé émotionnelle et psychique. L’énergie propre à chaque saison entre en interaction avec notre organisme, exacerbant certaines de nos humeurs, entraînant parfois un déséquilibre. Nous pouvons ainsi ressentir une baisse de régime, de la fatigue, un effet coup de mou, ou d’une manière plus pragmatique, une baisse d’immunité, des carences, une digestion parfois difficile, des douleurs diffuses etc.


Les animaux l’ont bien compris, l’automne est une période de ralentissement à laquelle il est préférable de s’adapter pour ne pas brûler trop vite nos réserves d’énergie acquise durant la saison chaude. L’intelligence intuitive des animaux les pousse à changer de régime alimentaire et de rythme de vie. Ils s’harmonisent à la nature. Nous autres, humains, avons sensiblement perdus cette harmonie à la nature et adoptons un mode de vie uniforme sans vraiment tenir compte de nos besoins.

Comment s’adapter au mieux et s’harmoniser à la belle saison qu’est l’automne ?

Voici une petite synthèse non exhaustive des pratiques bien être à mettre en place dès maintenant pour entrer en parfaite résonance avec les énergies propres à l’automne. Dame Nature poursuit sa lente respiration, et avec l’automne nous entrons dans l’expiration, à nous de nous adapter à elle.


1.Adapter son alimentation : vers un bol alimentaire plus chaud, plus dense et plus humide