Renaissance et force de vivre : petites astuces pour s’ouvrir en conscience au Printemps !

Le printemps est la saison qui symbolise la renaissance, le renouveau, l’impulsion et la puissance de vivre.

Elle donne à l’Etre, la force de s’exprimer dans toutes les directions et à travers toutes ses dimensions. Le printemps fait appel à notre courage de vivre. Ce même courage dont la petite graine a besoin pour fendre la terre humide de l’hiver et croitre vers la lumière. Nul ne sait ce à quoi cette graine est destinée, pas même elle, mais son courage est plus fort que sa méfiance et elle s’érige de toute sa hauteur pour gagner l’air frais et vivifiant du printemps.


Jeunes pousses de soja



A notre latitude, cette saison est capricieuse. Elle va du chaud au froid, du sec à l’humide et balaye de rafales de vent et de giboulées, le premières pousses à peine écloses. Il en faut de la force pour continuer d’avancer. Mais ce soleil qui monte au zénith, ces journées qui s’allongent sont d’un véritable réconfort pour nos corps hibernants.


La montée de sève qui accompagne toute la verticalité de la Nature, est tonifiante et indispensable au renouveau de notre Etre, mais elle peut s’accompagner de déséquilibres. En médecine traditionnelle chinoise, c’est le Foie qui est associé au printemps, l’organe du bois et siège du « Hun », l’âme céleste.


Mais pour insuffler cet élan de vivre, encore faut-il que notre Foie soit en bon état. Sur le plan physique, dès l’arrivée des températures douces (mi février cette année), on peut voir apparaître des éruptions cutanées en tout genre, des démangeaisons, des inflammations (sinus, oreilles, gorge, muqueuses en général), des douleurs variées, des brulures d’estomac, des allergies, des problèmes oculaires… Et sur un plan émotionnel, on peut se sentir irritable, colérique, impatient, agité voire déprimé, rencontrer des troubles du sommeil, se réveiller autour de 3 heures du matin ou aux aurores, faire des rêves agités.


Tous ces symptômes sont la manifestation d’une énergie du Foie en déséquilibre. Alors comment libérer les blocages et stagnations, pour profiter au mieux de cette renaissance de l’Etre ?



1. Du vert dans l’assiette, une bonne hydratation et une décoction de Baies de Goji